2019: s’aimer pour mieux se donner

Je suis dans la voiture pour Clermont-Ferrand avec mes parents, et je suis en mesure de vous dire que 6h de voiture ont au moins l’avantage de faire cogiter et faire germer des idées. J’ai décidé de vous écrire un article pour cette nouvelle année 2019.

Je ne voulais pas en faire à l’origine : « mais Camille, c’est tellement déjà-vu, et puis tout le monde s’en fout de tes bonnes résolutions » (extrait d’un dialogue entre moi et moi). Et puis finalement… Ce n’est pas pour dire que j’ai décidé de refaire du sport parce quand même j’avais la fesse un peu molle, ni pour dire qu’il faut aller faire des maraudes parce que quand même il faut rendre service (ce qui est tout à fait vrai cela-dit). Non, ce n’est pas pour ça.

Ecrire un article pour l’année à venir, et surtout l’écrire à vous c’est, vous me direz si je me trompe, une manière de se donner un élan. Un élan parce que oui, il faut pleinement s’y jeter et se donner à la vie. Et parfois (souvent), partager cet élan avec nos proches ou lire cet élan chez certaines d’entre vous, ça nous permet d’entretenir (de trouver) notre propre élan.

Alors je voudrais à travers cet article vous transmettre mon élan, vous dire les raisons qui font que je veux me lancer de tout mon élan dans 2019, parce que malgré toutes les choses difficiles que nous sommes tous amenés à vivre, nous sommes notre propre moteur. Rien ni personne n’est capable de nous « procurerle bonheur », seul nous-mêmes pouvons cueillir ces instants de bonheur.

IMG_2463

Alors, dans quoi voulons nous nous lancer en 2019 ? Mon exigence est de devenir quelqu’un de meilleur. Vaste programme n’est ce pas ? Et je pense que pour être une belle personne il faut se donner, corps et âme pour répandre du bonheur autour de nous. Mais pour être capable de se donner, il faut d’abord être en mesure de s’aimer soi-même. L’amour de soi, mais qu’est ce que ça vient faire dans les bonnes résolution ? C’est essentiel. S’aimer, c’est respecter la création que nous sommes, croyants ou pas ! S’aimer pleinement permet de se donner car nous avons conscience de notre capacité à apporter du bien aux autres.

Et avant de détailler tout cela, j’aimerais vous dire que ce qui va suivre sont mes idées, mes pistes, ou encore mes envies : j’ai envie d’accomplir tout celamais je ne sais pas si je vais y arriver! En fait, j’ai fait lire cet article à Adrien avant de le publier, comme tous les autres (bon pas mes recettes de cookies quand même), et il m’a dit « mais dis donc fais attention ça fait un peu donneuse de leçons ton truc », mais ce n’est pas du tout mon but! Donc j’ai modifié plusieurs choses parce que ce n’est vraiment pas l’impression que j’ai envie de donner. J’ai écris ça avec le coeur et en y croyant profondément, et si vous lisez des leçons dans ce que j’ai écris malgré tout, dites vous que ce sont des leçons que je me donne à moi-même. Après tout, ce sont mes bonnes résolutions! 😉

 

L’âme

 Aimer notre âme, la chérir. Respecter nos petits défauts, les travailler tout en gardant conscience qu’ils font partie de nous et ne doivent pas être rejetés. Accepter ce de quoi nous sommes faits : qualités, talents, courage, mais aussi cassures, douleurs, cicatrices mal refermées. Ces petites failles rendent nos âmes belles, tant que nous regardons de l’avant : il ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie, tournons nous vers l’avenir ! Je crois profondément que nous sommes faits pour être bons et purs, embrassons cette pureté ! Préservons nos âmes des choses qui la blessent : la violence, la méchanceté, les relations nocives et la recherche pure du plaisir. Nos âmes sont faites pour de belles choses, ayons un regard bienveillant sur elles et élevons les par des relations saines, des belles discussions, des profondes réflexions et surtout de l’amour.

Concrètement :

  • Apaiser notre regard sur nous mêmes en construisant une liste de nos qualités, et de ce que ces qualités peuvent apporter à ceux qui nous entourent.
  • Accepter que nous sommes des êtres parfois blessés, et comprendre que cela ne fait pas de nous des personnes fragiles ou mauvaises ou incapables de changement.
  • Se préserver  en rejetant la violence dans les films, les images, les paroles, les pensées.
  • Rechercher le beau et le pur : dans nos pensées nos paroles et dans nos actes.

IMG_2454 (1)

Le corps

 Aimer notre corps, le chérir. C’est lui qui nous porte, qui nous permet d’aller où nous voulons, d’aimer, de rendre service, de donner la vie. Il supporte tant de choses, et il est beau. Oui, il est beau, le tien aussi et surtout le tien. Il est l’outil de notre âme, alors donnons lui le meilleur ! Rendons le fort, robuste et capable d’accomplir de grandes choses. Donnons lui de bonnes choses à manger, hydratons le, exerçons le car il est fait pour danser, pour courir vers ceux que nous aimons, pour gravir des montagnes, pour marcher dans la campagne, pour sauter de joie, pour transpirer d’effort. Pour reprendre les paroles de quelqu’un de très cher à mon cœur, ne pas entretenir son corps et se laisser aller c’est insulter ce corps car on l’empêche de donner le meilleur de lui-même.

Concrètement :

  • Manger sainement autant que possible, construisons les repas autour des légumes et des fruits autant que possible
  • Faire ou refaire du sport, non pas pour atteindre un poids sur la balance ou une forme idéale dans un miroir, mais pour être en forme.
  • Mettre en valeur la beauté de notre corps : en mettant de beaux vêtements, en faisant un tour chez le coiffeur par exemple si ça nous fait du bien… La première personne pour qui nous devons nous faire belle ou beau le matin, c’est nous-même.

camille bavarde citation

Chérir son corps et son âme, c’est avoir conscience de notre propre valeur. C’est savoir que l’on est un ensemble de qualités unique, une pépite, un feu qui est appelé à embraser le monde et à apporter sa pierre à l’édifice. Quel édifice ? L’édifice, le chantier monumental qui consiste à rendre notre monde un peu plus beau, un peu plus heureux chaque jour : nous avons tous et chacun un rôle, une mission dans la construction de cet édifice. Donnons nous donc au monde, partageons nos talents, nos qualités, ce qui fait que nous sommes une personne de valeur.

Mais comment se donner ? Je ne vous parle pas de ne plus penser à soi, enfin devrais-je dire à Soi. La différence entre « soi » et « Soi » ? C’est que le soi est à la recherche des petites satisfactions, des petits plaisirs, des choses futiles. Le Soi cherche à grandir, à s’élever, à trouver le bonheur dans les joies simples. Se donner c’est penser à Soi, trouverson bonheur dans le service, dans le fait de donner de la joie aux autres.

Fin 2019, j’aimerais pouvoir regarder en arrière et me dire que je suis parvenue à trouver mon bonheur dans le don de soi.

Concrètement :

  • Rendre chaque jour un service à quelqu’un
  • Donner des sourires autour de nous, et surtout aux personnes seules
  • Mettre plus d’énergie à écouter les autres qu’à parler
  • Se donner, s’engager dans un projet, personnel, professionnel ou bénévole. Nous sommes faits pour nous engager, et c’est dans l’engagement que nous nous réalisons : « la grandeur de l’homme est sa fidélité ».
  • Aimer nos proches de tout notre cœur, savoir le leur dire et le leur montrer.

 

camille bavarde

Ne croyez pas que je vous fais la liste exhaustive de mes bonnes résolutions 2019. J’ai préféré donner un objectif, devenir meilleur, s’aimer pour mieux se donner. Le but de cet article n’est pas du tout de donner des leçons, mais de vous partager cet élan, mon élan pour 2019, et quelques idées concrètes pour y parvenir. Et publier cet article sur le blog, le faire lire à d’autres personnes, c’est aussi me donner une raison supplémentaire de m’y mettre au maximum, parce que d’une certaine manière j’ai des témoins… Mais j’espère aussi et surtout que ce que j’ai écris au dessus peut résonner chez certains d’entre vous, donner des idées, inspirer.

Je voudrais finir par vous souhaiter une magnifique année 2019. Ou plutôt, une magnifique manière d’appréhender la vie en 2019. Car quelques soient les évènements que nous allons traverser, petits ou grands, heureux ou malheureux, laseule chose qui compte vraiment c’est ce que nous allons en retirer et en apprendre.

A très vite,

Camille 🍀

F8782350-E8B8-4712-A585-107A5A76D54E.jpeg

2 réflexions sur “2019: s’aimer pour mieux se donner

  1. Merci Camille pour ce magnifique article. Il m’a beaucoup touchée 🙂
    Tu ne fais pas simplement une liste de bonnes résolutions, mais tu nous expliques l’intérêt plus profond de faire le Bien et ce chaque jour de cette future année.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s