22 ans, 22 rêves

Aujourd’hui j’ai 22 ans, et pour l’occasion je me suis dit que j’allais vous partager 22 de mes « rêves », de mes aspirations, enfin des choses que j’aimerais vraiment réussir à faire un jour!

Je sais que certaines choses paraitront un peu désuètes, que mes « rêves » ne feront pas forcément rêver tout le monde, mais ce que j’aime vraiment c’est qu’ils sont (plus ou moins) réalisables tout en étant vraiment chouettes pour moi!

Voici donc 22 de mes rêves, pour demain, pour la vie, pour dans 6 mois ou pour dans 20 ans, classés dans un ordre aléatoire !

camille bavarde

1. Avoir un golden-retriever. J’aime TELLEMENT les chiens! Je sais que certains ne comprennent pas qu’on puisse s’attacher à ces bêtes mais moi je suis vraiment une fille à chien… Mon vice secret? Les comptes Instagram avec des vidéos/photos drôles de chiens… Voyez plutôt ! Et j’ai appris aujourd’hui même que le 3 février, soit le jour de mon anniversaire est la journée nationale des Golden Retrievers (oui, ça existe apparemment) Coïncidence? Je ne crois pas ! Je suis donc destinée à avoir un Golden Retriever!

 

 

 

2. Visiter l’Autriche, l’Italie (eh oui, je ne suis jamais allée en Italie vous y croyez??), l’Irlande et l’Écosse. Ce sont des pays qui me font rêver, surtout l’Autriche, ses forêts et ses montagnes. L’Italie, pour voir Venise, Rome, mais aussi et surtout la Sardaigne. L’Irlande, pour boire de la Guinness (vous avez du comprendre maintenant que j’aime vraiment bien la Guinness) et chanter « will you go, lassie, go » au pub. L’Écosse, pour me perdre dans les Highlands. J’ai l’impression que l’Écosse c’est l’automne toute l’année avec sa brume (j’adore la brume) ! En bref, des pays proches de chez moi c’est vrai, mais pour moi c’est important de faire attention à voyager d’abord près de chez soi et de voir un maximum de toutes les belles choses Européennes avant d’aller à l’autre bout du monde. 

3. Ecrire un livre… C’est un rêve que je traine depuis que j’ai commencé à écrire! J’ai toujours écris, depuis que j’ai 7 ans: j’ai commencé à remplir des cahiers de poèmes, puis un journal intime qui m’a suivie de la sixième à la 2eme année d’études (j’ai quand même rempli 4 cahiers), maintenant le blog. Et entre temps, un recueil de poèmes et au moins 2 ou 3 manuscrits commencés et jamais finis ! Si un jour je pouvais donc écrire un vrai livre je serai très heureuse!

4. Devenir tellement forte en cuisine que je puisse écrire un livre de recettes: je ferais un joli livre avec du papier bien épais, une couverture en carton, et des photos remplies de bonnes choses à manger dans un univers frais et un peu bucolique !

5. Vivre de ma passion, c’est à dire transformer ces passions pour la cuisine, pour l’écriture et pour le blog en quelque chose qui me fasse vivre. Ça c’est vraiment le rêve ultime : si je pouvais passer toutes mes journées à cuisiner, à prendre des photos de ce que je cuisine et à écrire des articles je serais tellement bien !

6. Avoir un potager, faire pousser mes petits légumes et mes petits fruits de saison, aller les arroser, prendre soin de mes petites cultures.. J’ai toujours vu mon grand-père faire ça, et je n’ai jamais gouté de meilleures tomates, framboises et salades que celles qu’il faisait pousser dans son jardin.

7. Avoir une famille nombreuse. Dernière d’une famille de cinq, je ne vois tout simplement pas avec moins de 3 enfants!

8. Voyager avec le transsibérien: les pays enneigés m’ont toujours fait rêver, et le train qui file dans la nuit je trouve ça tellement… poétique!

9. Faire le GR 20 sans mourir (parce que c’est très dur et il parait qu’il y a des gens qui meurent!!) et Saint Jacques de Compostelle.

10. Habiter dans un endroit où je puisse aller me promener dans la forêt quand je veux.  Paris on étouffe tellement… je ne demande pas grand chose, juste une petite forêt où cueillir des champignons, sentir l’odeur du bois, voir les bourgeons éclore et les arbres s’embraser à l’automne.

11. Avoir une immense cuisine avec 1000 robots et accessoires de cuisine. Et que la cuisine soit auto-nettoyante…

12. Travailler de chez moi, être une « mompreneuse » : j’aimerais tellement ce mode de vie qui permet à la fois d’être cent pour cent présente pour ses enfants et sa famille, et en même temps gagner de l’argent, et vivre de sa passion.

13. Diner dans un étoilé Michelin. Gouter le travail d’un orfèvre de la cuisine, c’est quelque chose que je n’ai jamais eu l’occasion de faire. La cuisine est vraiment un art, et c’est si inspirant et envoutant de gouter le travail d’un artiste-cuisinier.

14. Réussir à faire le grand écart… Sans commentaire… Enfin si, un petit commentaire quand même: j’ai beau vraiment progresser en souplesse grâce à mes cours de yoga, je ne progresse pas niveau grand écart, et ça m’énerve! J’ai toujours été en admiration devant les filles capables de faire ça, même si, soyons honnêtes, ça ne sert pas à grand chose…

15. Réussir à voir un mode de vie respectueux de la planète et des personnes. Réduire mes déchets, manger des produits locaux, m’habiller avec des habits fabriqués dans des conditions décentes et pas par des enfants  sous-payés… Ça parait évident, mais nous sommes tellement dans un cercle vicieux de consommation, on n’est plus habitués au vrai prix des choses. Certes, s’habiller français coute plus cher que s’habiller en SheIn ou en H&M, mais c’est le prix d’un beau tissu, d’un travail soigné, et d’une juste rémunération pour les créateurs. Et en plus c’est bon pour notre économie! J’aimerais réussir à ne plus me dire « ahhhh j’ai envie de faire du shopping » pour foncer chez Zara et acheter, disons le clairement, des merdes. Allez, on y travaille!! L’important c’est de le vouloir et d’essayer !

16. Qu’on arrête de se foutre du monde et de nourrir les pauvres gens avec des cochonneries. Ça rejoint le point précédent… Après ma lecture du livre de Christophe Brusset, Vous êtes fous d’avaler ça je suis vraiment scandalisée de vois à quelqu’un les industriels de l’agro-alimentaire se foutent de nous. Le problème c’est que les gens qui n’ont pas les moyens se nourrissent pour la plupart dans les supermarchés, et achètent de la sous-marque (ce  n’est pas par choix on est d’accord), sauf que ces produits (je parle de la sous-marque mais c’est aussi et souvent le cas pour les marques plus « prestigieuses ») sont manipulés, remplis d’additifs, d’eau, pour devenir finalement un concentré de gras, de sucre, d’eau et de produits chimiques cancérigènes dépourvu de tout élément nutritif. Et ça m’énerve qu’on se moque du monde comme ça, que le droit de n’importe qui à s’alimenter correctement soit bafoué par des crétins qui veulent faire de l’argent avec, par exemple, du piment rempli de crottes de souris. Oui oui, si vous n’y croyez pas achetez le livre, il n’est pas cher et il vous ouvrira les yeux. Allez, je referme cette parenthèse coup de gueule et on passe à la suite 😇

17. Refaire de l’équitation. 10 ans d’équitation, ça ne s’oublie pas comme ça, et j’adorais ces sensations !

18. Rester sportive toute ma vie. Si vous avez lu cet article, vous savez que je reviens de loin niveau sport. Et depuis que je m’y suis mise j’ai découvert à quel point c’est bon pour le corps et pour l’âme: j’espère que jamais je ne perdrai jamais ce goût du sport et que je serai capable de faire des efforts de plus en plus importants !

19. Faire du cheval dans la cordillère des Andes…

20. Aller dormir en Laponie dans des igloo de verre avec vue sur la forêt enneigée, sur le ciel et sur les aurores boréales : c’est si féérique ! Et si cher! 😅

 

21. Réussir à bronzer, j’ai une peau de rousse, et même si je me soigne et que je bronze de plus en plus chaque été j’ai toujours l’air toute blanche par rapport à mes copines super bronzées. Même si ma mère m’a toujours dit « tu as un très joli teint, un teint de porcelaine » (merci maman), je me dis que parfois je préférerais avoir un teint de poterie antique…

22. Réussir à faire des tractions. Pour moi c’est le summum du cool du monde du fitness. À l’armée ils recrutent (entres autres) en fonction du nombre de tractions qu’on peut faire. Et j’ai toujours eu des bras de crevettes (musculairement parlant hein, visuellement pas trop 😅) alors réussir à faire des tractions ce serait un beau progrès pour moi. Je suis déjà venue à bout des pompes que je maitrise bien maintenant, alors on continue!! 💪🏻

Voilà, j’espère cet inventaire de ces quelques rêves ou envies vous aura intéressés! En tout cas j’ai pris beaucoup de plaisir à les écrire!

Et vous, quels sont vos rêves? J’ai trop envie de savoir 😻

A très vite!

Camille 🍀

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s